présentation

La littérature n'a pas d'autre destination ni d'autre destin que d'appartenir à toute l'humanité. Ben Okri.

mercredi 23 novembre 2011

LA GUERRE DE STRATTON, Laura Wilson



Résumé Éditeur :

Souvent comparée à Ruth Rendell, Laura Wilson ( prix Polar du Point 2005 ) est aujourd'hui une des grandes figures du roman policier psychologique britannique, fascinée par la période du Blitz, qui lui a déjà inspiré un de ses meilleurs suspenses, L'amant anglais.
Histoire de trahison, de chantage et de meurtre, La guerre de Stratton nous plonge à nouveau dans l'atmosphère oppressante du Londres de la Seconde Guerre Mondiale, qu'elle évoque à la perfection.
Le "suicide" par défenestration d'une star déchue du muet ne convainc pas l'inspecteur Ted Stratton. Ignorant le veto de ses supérieurs, il continue de mener son enquête, qui va rapidement croiser celle de l'élégante Diana Calthrop, recrutée par le MI5 pour infiltrer un groupuscule néo-nazi. Mais le supérieur de Diana, le puissant Sir Neville Apse, est-il au-dessus de tout soupçon ? Statton et jeune femme comprendront-ils à temps les intérêts des Services secrets et de la pègre londonienne peuvent parfois concocter ?



Mon avis :

Ce roman a croisé ma petite vie de lecteur un peu par hasard. En fait, une amie me l'a prêtée en vantant son contenu. La première de couverture me laissait un peu perplexe. Il faut avouer qu'elle n'est pas très parlante ( je trouve les couleurs très mal choisies par rapport au thème du livre ).
J'ai quand même donné une chance à ce roman car le résumé m'intriguait. Une histoire de trahison et de secrets d'état sur fond de seconde guerre mondiale pourraient me conquérir.
L'histoire démarre en premier lieu avec deux enquêtes parallèles, celle de Ted Stratton et celle de Diana Calthrop. Stratton est inspecteur de police à Londres. Il enquête officieusement sur la mort d'une ancienne actrice du muet, retrouvée défenestrée. En période de guerre, d'autres affaires étant plus importantes, la police a rapidement classée l'affaire de l'actrice dans les suicides. Mais Stratton n'y croit pas. Il y a des éléments qui ne concordent pas avec la conclusion de l'enquête. Diana Calthrop, jeune bourgeoise en manque d'action, travaille pour le MI5. Elle a pour mission d'infiltrer un groupuscule néo-nazi afin d'obtenir des preuves tangibles pour procéder au démantèlement de cette organisation.
Nos deux protagonistes vont voir le chemin se croiser car les découvertes de Stratton le mènent dans une histoire bien plus complexe qu'il ne le pensait. Et surtout il va se retrouver confronter aux méthodes plus que douteuses et expéditives des hautes sphères des services secrets.
C'est sous les bombardements et dans une ambiance oppressante que nos deux enquêteurs vont devoir tenter de travailler. Pendant une guerre, la vie devient bien plus difficile. Les priorités sont redistribuées et les personnes sont plus méfiantes.
Dans ce contexte, le lecteur est entrainé dans une course à la vérité semée de nombreuses embuches. Et les efforts de l'inspecteur Stratton vont être bridés par des instances très influentes. Il devra composer avec tout ça.
L'intrigue est tissée sur des bases historiques. L'auteur s'est inspiré de personnages qui ont marqué cette période de l'Angleterre et certains lieux ont été repris pour donnée plus de réalisme à toute cette histoire.

La guerre de Stratton est un très bon thriller psychologique, intelligent et très prenant.


La guerre de Stratton : Un détective au coeur des ténèbres de Londres
Critiques et infos sur Babelio.com

2 commentaires:

  1. Oh, mais ça m'a l'air pas mal du tout, ça...

    RépondreSupprimer
  2. je le note pour l'offrir mais aussi pour moi :)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...